Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’exposition de Cagnes sur Mer : “Bijoux d’Israël”

Publié le par Lynda BOCCARA

bijoux-israel.jpgL’exposition de Cagnes sur Mer “Bijoux d’Israël” présentera Vered Kaminski qui enseigne à l’Université des Arts de Bezalel à Jérusalem, et Déganit Stern-Schocken qui enseigne au Collège de Shenka Engineering and Design de Tel Aviv.

Le vernissage a eu lieu le samedi 5 juin à 11h, et l’exposition sera ouverte au public du 5 juin jusqu’au dimanche 10 octobre

“ Cette rétrospective itinérante a été présentée aux Etats-Unis (Wisconsin, Washington, Houston, New Jersey ) passe par l’Europe pour aboutir à Jérusalem (The Israel Museum). C’est la première fois que des artistes israëliens sont présentés à l’Espace Solidor. Il s’agit entre autres de Vered Kaminski et Deganit Stern Schocken, professeurs de bijouterie depuis plus de 20 ans (respectivement aux Beaux-Arts de Jérusalem et de Tel Aviv) et responsables des départements bijouterie-design. Tous les jeunes artistes prometteurs d’Israël sortent des cours de ces deux grandes artistes. Ces créatrices, figures de proue du bijou dans leur pays, traduisent leurs vécus et expériences à travers des œuvres belles et puissantes. Grâce à elles, Israël s’est forgé une identité propre dans le mouvement du bijou contemporain, bien différente de celles de l’Europe et de l’Amérique. Bien qu’elles aient participé à des actions artistiques en Europe, leur travail est autobiographique et révèle qu’elles sont avant tout des femmes vivant en Israël, et que leur culture les a fortement influencées.”

Cagnes sur Mer Espace Solidor - Place du Chateau Ht de Cagnes - du 5 juin au 10 OCTOBRE

Le mot de Jean-Yves Le Mignot - Commissaire de l’exposition

"A ces rencontres magiques qui embellissent nos moments ... Voilà de nombreuses années que j’avais le désir d’organiser une exposition d’artistes israéliens. La ville de Cagnes-sur-Mer, par son engagement pour le bijou contemporain, m’a donné la possibilité de réaliser ce désir. Israël ! un pays d’une beauté saisissante, rempli de contradictions, riche d’un incroyable passé où l’on ferme les yeux pour se laisser aller à rêver à l’histoire des religions, aux oranges des Kibboutz, aux films retraçant les temps anciens comme “Les dix commandements” et bien d’autres choses... Je connais Vered et Deganit depuis la Biennale de 1987. Je les avais invitées à participer à cette première grande manifestation du bijou contemporain à Paris. Lors de mon séjour en Israël, elles m’ont fait rencontrer de nombreux artistes/bijoutiers ; à travers ces partages, j’ai pu mesurer l’enthousiasme qui anime ces deux professeurs qui ouvrent la voie aux jeunes artistes du monde du bijou. La création y est très forte, construite et insouciante à la fois. Sa grande diversité est le signe d’un dynamisme en éternel mouvement. Cette exposition en est le fruit, puisque chaque professeur a choisi et invité un ex-étudiant diplômé à exposer avec eux.

Vered et Deganit sont guidées par une passion hors du commun pour le bijou contemporain. Chacune enseigne une approche très différente et curieusement elles se rejoignent dans leur créativité. En préparant cet événement, lors de nos conversations, j’ai ressenti le sérieux, la sensibilité et la parfaite disponibilité de leur travail d’enseignante. La richesse du message qu’elles font passer, est un véritable engagement, qu’elles transmettent aux futurs artistes/bijoutiers qui vont devoir affronter la réalité du milieu de l’art et passer d’un travail collectif à un travail personnel."

VERED KAMINSKY

Née en 1953 au Kibboutz Revadim, à Jérusalem, Israël. Vered a effectué des études supérieures de bijouterie et de design à l’Académie Bezalel de Jérusalem, à la Rietveld Academy d’Amsterdam, et à l’Université Paris VIII (M.A.). Elle est actuellement professeur à l’Académie Bezalel de Jérusalem. Titulaire de nombreux prix et récompenses : prix de la Fondation Alix de Rothschild, co-gagnante avec Esther Knobel du Concours Judaica international de design de Jerusalem, Prix du design du Ministère de la culture en Israël, Prix de la Galerie Ra d’Amsterdam et de la galerie V&V de Vienne. Ses travaux sont présents dans les collections permanentes de divers musées, comme le Musée d’Israël, le Musée des Arts Décoratifs de Paris et la Pinakothek der Moderne de Munich.

ATTAÏ CHEN

bijoux_isrqel_Attai_Chen_FIGURE_ON_WOOD-009b7.jpgBroche, “ Figure on wood ”. 2009. Argent, émail, bois, acier inox, nitrate de cuivre,oxyde. Photographie : Attaï Chen La principale source de mon inspiration est la nature. Je constate que je suis rarement attiré par la beauté de la perfection dans la nature, mais plutôt par l’asymétrie, la décrépitude, l’érosion, les choses qui diminuent progressivement . C’est une source inépuisable d’inspiration de formes et de couleurs et en y regardant de plus près, nous pouvons alors discerner ses richesses. Ma technique est de travailler avec de très fines couches d’argent que je soude ensemble. Bien que mes bases soient issues des techniques traditionnelles d’orfèvrerie, j’ai développé mes propres façons de traiter la surface, la forme et la couleur de mes pièces.

DEGANIT STERN SCHOCKEN

bijoux_isrqel_stern.jpgNée en 1947, Kibboutz Amir, vit en Israël. Deganit a fondé le Département de Création de Bijoux de l’Université Shenkar de Tel Aviv et l’a présidé de 1998 à 2007. Aujourd’hui elle est professeur honoraire auprès du département de création de bijoux et du département de création textile.

Diplômée du Département de Création Industrielle et de Création Environnementale de l’Académie d’Art de Bezalel (Jérusalem, Israël), elle est titulaire également d’un MA (doctorat) en Art de l’Université du Middlesex (Londres, Royaume-Uni). L’exposition individuelle de Stern Schocken, intitulée "How Many is One" s’est tenue au Musée d’Art de Tel Aviv en 2003. L’artiste a pris part à de nombreuses autres expositions, seule ou au sein de groupes, en Israël et à l’étranger. En 2005 elle a été chargée de la Biennale Israélienne du Bijou "Beaten Gold", au Musée Eretz Israël (Tel Aviv) et elle est actuellement en charge d’autres expositions de groupes. En 2009, Deganit Stern Shocken a fondé "Inyanim", groupe qui rassemble neuf artistes joailliers Israéliens dont l’exposition inaugurale "No Problem ?" a débuté à la Gallery Loupe dans le New Jersey, USA, en 2010. Couronnées par plusieurs récompenses internationales, ses oeuvres sont présentées dans des collections de musées et des collections privées partout dans le monde.

GREGORY LARIN

bijoux_isrqel_Gregory_Larin3-f-2fc1d.jpgNé en 1977 à Tula en Russie, émigre par la suite en Israël. Agé de 31 ans, Gregory Larin est diplômé du College Shenkar de Tel Aviv (département design / bijouterie). Larin crée des bijoux d’un genre nouveau au caractère théâtral qui combinent des éléments urbains et sculpturaux. Son travail, basé sur la déconstruction et la reconstruction, met en scène des matières surprenantes et originales comme le plastique, l’aluminium, les pierres et l’or. Dans ses bijoux, il crée de petits détails délicats dus à sa sensibilité particulière pour la substance et la forme. Gregory a commencé à créer lors de son service militaire alors qu’il officiait comme constructeur d’avion. "Mon commandant m’avait demandé de lui fabriquer une chaîne à clés, les gens l’ont aimée et ont commencé à me passer commande". Ses travaux apparaissent régulièrement dans la presse internationale, notamment dans le domaine du design.

Renseignements : Espace SOLIDOR Place du Château, Haut-de-Cagnes 06800 - Cagnes-sur-Mer France Telephone : +33 4 93 73 14 42 Fax : +33 4 93 22 19 09

Source: www.artcotedazur.fr

Publié dans Bijoux d’Israël

Commenter cet article