Le Bijoux AIR LINE Joaillerie

Publié le par tendance-joaillerie.over-blog.com

 

 

Le bijou prend son envol...

Tels des ornithologues, les joailliers se passionnent pour les oiseaux qu’ils transforment en joyaux à la beauté délicate. Cette grâce oblige le dessinateur et les artisans à une dextérité exceptionnelle.

C’est un
véritable challenge de restituer avec des matériaux très durs, la douceur et la légèreté des plumes. Tiffany & Co. ou House of Waris interprètent l’habit somptueux d’un oiseau de paradis avec de l’émail ou des pavages microscopiques de pierres précieuses.
 
D’autres proposent
des versions de l’oiseau extrêmement stylisées, à tel point que celui de Van Cleef & Arpels n’est représenté que par des arabesques. 
http://www.joyce.fr/mag/bijoux/d12794.html

 

 
© H Stern

 

H-2-185342_XL.jpg 

 

Pour créer ce bracelet à plumettes dans lesquelles se cache un crapaud d’or symbole de fertilité, Roberto Stern s’est inspiré des bijoux des peuples d’Amazonie.

www.hstern.net

 

 

©Van Cleef & Arpels
cVan-Cleef---Arpels.jpg

 

L’oiseau de paradis est l’une des épreuves reines de la joaillerie. Avec sa traîne flamboyante, cet oiseau dont la légende affirme qu’il flotte dans les airs sans jamais redescendre sur terre est un merveilleux motif pour travailler la couleur et les formes. L’un des maîtres en la matière fut le joaillier Sterlé dans les années 40.

Tous ses oiseaux mythiques s’envolent alors dans des merveilleux bruissements d'améthystes, de turquoises et de brillants.

Aujourd’hui Van Cleef & Arpels s’impose comme son successeur : en effet, la maison a décliné une collection entière autour de cet oiseau. Les plumes effilées sont serties de pierres multicolores et elles se déploient avec panache dans les airs.

 

© Buccellati
c-Buccellati.jpg

 

 

L’oiseau est hybridé et fantasmé par les joailliers. Il semble alors sortir d’un conte de fées ou d’un mythe indien... Tout est permis, l’espace de créativité est illimité. Mais attention, une chimère est extrêmement difficile à réaliser : le risque est de rater le dessin, les proportions, les effets de couleurs et de tomber dans le grotesque. Il faut donc trouver un juste équilibre entre l’effet de réalité et l’effet de surprise.

Buccellati imagine un Phénix, l’oiseau qui renaît toujours de ses cendres : majestueux, son corps et formé d’une perle baroque grise autour de laquelle se déploie un ramage en filigrane d’or pavé de diamants. Les créatures de la collection Atlandide de Van Cleef & Arpels sont surprenantes : elles sont entre la femme et l’oiseau, l’oiseau et le poisson.

 

© Lorenz Baümer
c-Lorenz-Baumer.jpg

 

Comment renouveler le thème de l’oiseau ? L’idée la plus prisée est de le représenter grâce à un extrait de son corps. Ann Gérard et Philippe Airaud ne retiennent que les serres de l’aigle. Sur la monture de la bague, elles se métamorphosent en griffes et retiennent la pierre centrale.

Les créatrices de Stone, Cartier ou Lorenz Bäumer se focalisent eux sur la plume. Ce dernier restitue à merveille sa légèreté en formant des volutes d’or et en ajourant le métal. Mais c’est Van Cleef & Arpels qui réalise l’exercice le plus périlleux en stylisant la plume à l’extrême : il ne reste que des lignes de pierres précieuses sculptées en arabesques. Sublime métaphore.


©Ann Gérard
cAnn-Gerard.jpg

 

Ann Gérard n’a gardé que les serres de l’aigle et les a transformées en griffes d’or et de diamants pour sertir sa pierre de lune.

www.elsa-vanier.fr

 

Cartier

Cartier-copie-1.jpg

 

 

De simples lignes de diamants se croisent et s’entrecroisent… Pour représenter le paon en train de faire la roue, Cartier a privilégié l’abstraction.

www.cartier.fr

 

Dior

Dior.jpg

Le dieu d’une tribu amazonienne ? Chez Dior Joaillerie, Victoire de Castellane excelle dans la représentation des animaux fantastiques.

www.dior.com

 

Pomellato

Pomellato.jpg

 

Le pendentif-oie de Pomellato sert à délivrer un message : « à quoi on joue maintenant ? »

www.dodo.it

 

House of Waris

House-of-Waris.jpg

 

Chez House of Waris, l’émail est un matériau en or pour figurer les couleurs chatoyantes de l’oiseau de paradis.

www.houseofwaris.com

 

Stone

Stone.jpg

 

Les créatrices de Stone apprécient particulièrement le symbole de puissance que véhicule la plume d’aigle.

www.stoneparis.com

 

Harry Winston

Harry-Winston-copie-1.jpg

 

Signes de paix universelle, ces deux colombes forment une broche inspirée par les tatouages de biker.

www.harrywinston.com

Publié dans Thématique

Commenter cet article