Le diamant

Publié le par tendance-joaillerie.over-blog.com

Le-diamant.jpg

Symbole d’amour, le diamant se décline sur tous les tons. D’où vient-il ? Pourquoi est-il si cher ?Comment le choisir et l’entretenir ? Suivez le guide pour faire de votre solitaire votre meilleur ami !

Origine du diamant
Le diamant est né il y a plusieurs milliards d’années, à près de 200 kilomètres de profondeur dans les entrailles de la terre. En réalité, il s'agit de carbone pur, le même que celui des mines de crayons. Mais ici, sous l’effet d’une température de 1200° C et de la pression énorme qui règne sous Terre, il s'est alors transformé en diamant.   

Pourquoi les diamants sont-ils si chers ?
On ne descend pas à 200 km sous la surface pour les trouver. En effet, les éruptions volcaniques et autres mouvements géologiques font remonter les diamants. Cela dit, il reste très difficile et cher de trouver des diamants : dans les mines, dix tonnes de minerai permettent d'extraire seulement un carat de diamant, des kilomètres carrés de terrain sont excavés pour obtenir une gemme de taille appréciable. C'est d'ailleurs ce qui explique le coût des diamants.
Aujourd'hui, la production mondiale annuelle, à 90% réalisée par l'Afrique, le Brésil, l'Australie et la Russie, est de 80 tonnes, soit 400 millions de carats.
Une fois sortie de terre, cette pierre naturelle traverse au moins quatre continents et nécessite, de l’extraction à la taille, l’intervention de centaines de personnes au savoir-faire unique. Tout ça pour se retrouver scintillante à votre doigt ! 

Choisir son diamant ?
Au-delà de tous coups de cœur potentiels, mieux vaut suivre les critères de sélection (le 4 C) mis au point par les joailliers.

  • Couleur : Tous les diamants ne sont pas blancs. La couleur est évaluée sur une échelle alphabétique allant de D à Z (sachant que D c’est le must en matière de pierre) On trouve également des diamants rose, bleu, jaune, vert et même rouge.
  • Carat : C’est le poids du diamant. Le mot carat, vient de la graine du caroubier ayant un point constant de 0,2g. Un carat équivaut à 0,2 g et se divise en centièmes ou en points.
  • Clarity (la pureté) : Les diamants contiennent des impuretés, appelées aussi des inclusions. Les indices de pureté vont d’IF (Internally Flawless) vus à la loupe grossissante dix fois, à P1 (Piqué1), P2 (grosses inclusions visibles l’œil nu).
  • Cut  (la taille) : Seul critère dépendant de l’homme, la taille donne sa forme et sa brillance au diamant. Sachez qu’un diamant est si dur, qu’il ne peut être taillé qu’avec un autre diamant.

En savoir plus sur la taille
Bien que naturellement les diamants aient leurs éclats propres, ceux-ci peuvent être améliorés par la taille experte d'un lapidaire. La taille des diamants s'effectue surtout à Anvers (Belgique), à Tel-Aviv (Israël) et au Gujarat (Inde). Il existe de nombreuses façons de tailler le diamant, la plus utilisée étant la taille « brillant » qui permet de transformer les pierres brutes en  joyaux de lumière, en faisant apparaître 58 facettes (57 si l'on ne tient pas compte de la collette).

Entretenir son diamant…
- Si votre diamant est terne, filez chez le bijoutier afin de le faire repolir. Vous pouvez également le laisser tremper dans de l’eau chaude afin de nettoyer les saletés accumulées au dos de la pierre. 
- Autre solution, frottez-le délicatement avec une brosse à dent et une solution dégraissante. 
- Attention, un diamant monté seul et un diamant serti d’autres pierres ne s’entretiennent pas de la même façon. Ne faites pas bouillir les bagues serties de perles ou d’émeraudes, care elles sont extrêmement fragiles. Optez pour un nettoyage en douceur à l’aide d’une brosse à dent imprégnée d’eau chaude.

Photo: Bague de fiançailles, Tiffany


Publié dans Thématique

Commenter cet article