Le saphir

Publié le par tendance-joaillerie.over-blog.com

4

 

Censé porter le monde et donner au ciel sa couleur bleue dans la mythologie perse, le saphir est un symbole céleste. La pierre précieuse ne s’arrête néanmoins pas à cette seule couleur, découvrons tous ses secrets pour mieux s’en parer…

Du bleu du ciel à l’arc en ciel…

Le saphir, de l’hébreu sappir, « la chose la plus belle », est une variété de corindon, un oxyde d’aluminium. C’est la pierre la plus dure après le diamant qui se caractérise par sa limpidité et ses couleurs. Si le nom seul de saphir est réservé aux pierres bleues, il existe plusieurs couleurs de saphir. Le corindon rouge porte le nom de rubis, et les autres nuances se nomment alors saphir auxquelles on ajoute le qualificatif de la teinte. On trouve alors des saphirs incolores, des saphirs jaunes, verts, violets ou encore roses. Le saphir le plus précieux étant celui bleu bleuet pur, et le plus rare étant le padparadscha rose orange du Sri Lanka. Ce sont les impuretés que contient la roche qui donne sa couleur au saphir. Le fer et le titane créent le bleu, le vanadium le violet, le chrome le rose et le fer selon sa quantité le jaune et le vert.

Formation
Le saphir se forme à une profondeur de 25 à 50 km, par une température de 650 à 720 °C. Il existe deux grandes origines de saphirs naturels : les gîtes calcaires et les alluvionnaires, où on l'extrait par lavage des pierres d’origine volcanique qui ont fini leur course dans les cours d’eau. Depuis le début du XIXe siècle, on trouve aussi des saphirs synthétiques, fabriqués en laboratoire et dont la composition chimique et les propriétés physiques sont les mêmes que celles des pierres naturelles.

Comment bien choisir son saphir ?
Sa valeur dépend de sa rareté, de son aspect, de sa couleur et de son origine.

  • Origine : Les plus beaux saphirs d’un bleu bleuet soyeux sont du Cachemire indien dont les mines sont épuisées depuis 1975. Les autres saphirs de grande qualité proviennent de Birmanie et du Sri Lanka, qui possède le plus important gisement de saphirs au monde (les deux tiers des saphirs en proviennent). L’Australie produit en grande quantité des saphirs de bonne tenue. Les mines de Thaïlande et d’Afrique occidentale offrent les pierres les plus vendues au monde du fait de leur prix bas comparé aux gemmes de grande qualité. Les saphirs de moindre qualité se trouvent aux Etats Unis et aux Brésil mais en faible quantité.
  • La couleur est un critère qui prévaut souvent sur la taille. Une belle couleur intense confère plus de valeur à une pierre de petite taille qu’à une grande pierre à la couleur pâle. De nombreux saphirs sont traités thermiquement pour leur donner une belle couleur bleue intense et il est alors difficile de les distinguer de ceux qui ont naturellement un beau bleu. Mais les vendre comme des gemmes naturelles constitue une fraude.

Attention aux imitations !
Le saphir étant la pierre de couleur la plus vendue, de nombreuses imitations existent. Sa dureté et son poids spécifique moyen (calculé par les spécialistes) permettent de le différencier des faux. L’observation de sa limpidité caractéristique mais aussi de sa couleur permet de lever les ambiguïtés : à travers le filtre coloré Chelsea, le vrai saphir n’apparaîtra pas rouge intense contrairement aux verres utilisés pour l’imiter. De plus, le verre présente des bulles absentes chez le saphir.

Comment l’entretenir ?
Le saphir n'est pas une pierre particulièrement fragile. Il vient au second rang dans l'échelle de dureté, après le diamant. Mais éviter le contact avec ce dernier qui, étant plus dur, pourrait le rayer.
Pour lui rendre son éclat vous pouvez le nettoyer à l'eau savonneuse tiède, en frottant délicatement avec une petite brosse très douce. Rincez ensuite soigneusement à l'eau tiède et essuyez avec un chiffon doux. Vous pouvez également le porter à votre bijoutier qui le repolira pour le rendre comme neuf.

Pièces ayant marqué l’histoire du saphir 

  • Les inclusions possibles dans un saphir sont celles d’autres cristaux tels le rutile qui, présent sous forme d'aiguilles, produit de rares saphirs étoilés, alors taillés en cabochon, affichant une étoile lumineuse à six branches en leur centre. Le plus gros saphir étoilé jamais façonné a été trouvé en 1966 en Birmanie. Ce célèbre saphir de 563 carats, baptisé l’Etoile des Indes et ayant appartenu à divers maharadjas, trône aujourd’hui au musée d’histoire naturelle de New York.
  • La légendaire broche motif panthère de Cartier. Créée en 1949 pour la duchesse de Windsor qui adorait la pierre bleue. Une panthère pavée de diamants et incrustée de 106 saphirs se tient sur un saphir cachemire cabochon de 152,35 carats. Une merveille qui a inspiré toute une collection aujourd’hui encore disponible.

En photo : Broche panthère Cartier platine, or blanc, diamants et saphirs pour la duchesse de Windsor
C.L

http://www.joyce.fr/fiche/bijoux/f7334-le-saphir.html

Publié dans Thématique

Commenter cet article