Louis Golay - CÉLÈBRE LA PERLE

Publié le par tendance-joaillerie.over-blog.com

Depuis son renouveau en février 2009, Louis Golay travaille d’arrache-pied.

La marque écrit une nouvelle page à son histoire initiée en 1887, lorsque Louis-Auguste

Golay, pionnier, promoteur et marchand établi à la vallée de Joux (Suisse),

se lançait dans le négoce international de pierres précieuses puis de perles de

culture en tissant des liens privilégiés avec le Japon.

logo 1

 

 

AUDACE ET TRADITION

La perle est au coeur des créations dont Louis Golay assure la conception et la commercialisation

depuis ses débuts. Et s’il ne fallait citer qu’une seule maison qui, en cette année 2010,

a réussi le tour de force de sublimer tout le potentiel des perles, ce serait précisément Louis

Golay. « A travers nos collections de bijoux, nous avons voulu témoigner de notre attachement

à la perle tout en réinventant sa vocation ornementale », explique Roman Büchi, designer et

patron de la marque. « En ce sens, nous offrons des produits non seulement traditionnels - car

s’exprimant à travers une gemme convoitée depuis la nuit des temps : la perle -, mais aussi

contemporains et novateurs en raison de l’audace créative les caractérisant. » En effet, Louis

Golay a développé la marqueterie de perles dont elle est la seule compagnie à maîtriser le

savoir-faire.

DONS DE LA NATURE

D’abord sélectionnées en fonction de leur forme et de leur lustre, les perles sont ensuite

patiemment assemblées selon des critères de taille et de coloris. Les perles les plus grosses ont

près d’un centimètre de diamètre. Leurs couleurs vont du blanc nacré au noir de jais en passant

par les tons chocolat pour les nuances les plus chaudes. Considérées par certains comme les

fruits de la rosée céleste, pour d’autres, elles sont attribuées aux divinités dont elles cristallisent

les larmes. Quoi qu’il en soit, entre deux et trois ans sont nécessaires à la culture des

perles que Louis Golay choisit avec le plus grand soin. La maison les marie ensuite le plus

souvent à des pierres précieuses. A l’instar des diamants, les perles sont finement taillées et

ainsi magnifiées, avant d’être serties dans une monture en or massif 18 carats. « Dans le langage

empreint de poésie propre à Louis Golay, chaque bijou est un hommage à l’océan et

à ses créatures », précise encore Roman Büchi.

 

www. louisgolay.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Louis Golay

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article