ROOBOT - de stupéfiants petits robots – 1ère collection de la nouvelle ligne C’C –

Publié le par Lynda BOCCARA

1.jpg

 

Chez Qeelin, les surprises se succèdent. Le joaillier va une fois de plus émerveiller ses fans les plus fidèles avec un nouveau concept révolutionnaire. Cette nouvelle ligne, qui s’appelle tout simplement « C’C », pour « Chan’s Collectibles », se réfère à la passion de Dennis Chan, directeur artistique de la marque, pour les collections.

 

La ligne C’C laisse de côté les traditions esthétiques chinoises auxquelles Qeelin est attaché mais conserve de nombreux éléments qui sont devenus synonymes des collections de la Maison, comme le sens de l’humour et du ludique, des designs innovants et contemporains et, bien évidement, l’usage des matériaux les plus luxueux.

 

ROOBOT est la première collection de la ligne C’C. Dennis s’est inspiré pour ce nouveau concept de sa collection personnelle de jouets « vintage ». Lorsqu’il vivait à Londres, Dennis avait l’habitude de parcourir les marchés aux puces pour dénicher des trésors. Les robots, en particulier, attiraient toujours son attention, pour leur côté universel. « J’ai transformé ce classique chéri de par le monde en une collection riche en nostalgie et qui rappelle des souvenirs heureux, comme seul un jouet d’enfance peut le faire » explique Dennis.

 

À la différence des robots futuristes des films modernes, la collection ROOBOT conserve un esprit vintage. Au delà de leur apparence retro, les mécanismes des ROOBOTS sont par contre très complexes. Chaque membre est mobile et les minuscules rouages sur le devant des robots peuvent être actionnés. La finalisation du design a nécessité de nombreux mois et ROOBOT est l’attestation de la virtuosité technique des designers et joailliers de la Maison Qeelin.

La collection est composée de quatre robots « vintage », simplement prénommés ROOBOT #1, #2, #3 et #4. Chacun est luxueusement réalisé en or blanc ou en or rose, incrusté d’éblouissants saphirs bleus, jaunes, roses ou orange, de rubis ou de diamants noir ou blancs. Et comme le veut la coutume d’exclusivité Qeelin, ROOBOT #1 est une édition limitée de seulement 38 pièces pour le monde entier.

 

Pour son lancement, la collection sera disponible dans un nombre très limité de distributeurs exclusifs à travers le monde : Colette à Paris, Selfridges à Londres et Restir à Tokyo.

Les captivants ROOBOTS n’ont pas fini de faire parler d’eux !

 Prix de vente sur demande 

2.jpg

 

Qeelin, première marque de joaillerie chinoise, a été fondée en 2004 par Dennis Chan et l’entrepreneur français Guillaume Brochard, avec une ambition commune : combiner une approche moderne du riche héritage symbolique et esthétique de la Chine au savoir-faire français dans le domaine du luxe, et de la joaillerie en particulier, afin de créer une marque de joaillerie au style unique et contemporain. Pari tenu.

 

Les collections Qeelin sont disponibles à Hong Kong, Pékin, Shanghai, Taipei, Singapour, Tokyo, Los Angeles, Londres, Cannes (hôtel Carlton) et Paris (boutique Qeelin dans le Jardin du Palais Royal, Galeries Lafayette Haussmann, Montaigne Market, hôtel Ritz & Colette). 


CRO-010-PD-WGDPS_2MB_W.jpg

Roobot girl – 18 620 euros

CRO-088-PD-WGDRUBS_A_2MB_W.jpg

Roobot blue – 53 200 euros

 

PARISLONDONLOS ANGELESBEIJINGSHANGHAIHONG KONGTAIPEISINGAPORETOKYO

LOGO.jpg

www.qeelin.com

Publié dans Qeelin

Commenter cet article