Susie Otero quinze ans que je suis dans l’univers de la joaillerie

Publié le par tendance-joaillerie.over-blog.com

Quand Paris s'éveille, la nouvelle collection de Susie Otero est intemporelle. Féminine et sensuelle, elle porte en elle la subtile élégance qui fait le charme des parisiennes, ce chic qui fascine le monde entier et dont on a encore jamais percé le mystère.

 

5050 Bague PYRAMIDE

 

Bague Pyramide
Rend hommage à un des symboles de Paris: La pyramide du Louvre

Bague LIAISON

 

Bague Liaison
Paris est la capitale des divines tentations

Bague L'OREE DU BOIS

 

Bague L'OREE DU BOIS

6769 Bague COUR CARREE

 

Bague COUR CARREE

 

 

6331 Bague RIVE DROITE-RIVE GAUCHE diamant

 

Bague RIVE DROITE-RIVE GAUCHE diamant

7068 Bague SEINE ovale diamant qd paris s'eveille.

 

Bague SEINE ovale diamant qd paris s'eveille.

7029 Anneau MARGUERITE diamant

 

Anneau MARGUERITE diamant

7967 Bague JOSEPHINE onyx

 

Bague JOSEPHINE onyx

 

6995 Bague ALMA diamant & diamant cognac

 

Bague ALMA diamant & diamant cognac

 

Cela fait près de quinze ans que je suis dans l’univers de la joaillerie

A la tête de la haute joaillerie chez Cartier pendant près de huit ans, j’ai été
amenée à diriger une équipe exceptionnelle de créateurs, d’experts et d’artisans.
A leur contact je me suis imprégnée de leur savoir-faire, de leurs connaissances
et de l’exigence du métier.

Par la suite chez Boucheron pendant plus de deux ans, j’ai mis en place une équipe,
apporté un savoir-faire et développé de nouvelles collections ainsi qu’une stratégie
produit.

Si aujourd’hui j’ai créé ma propre marque c’est parce que j’avais envie et besoin
de créer des produits qui me ressemblent avec une identité propre, une vision et
un style personnels.

Mon ambition est de permettre aux femmes de porter des bijoux prestigieux en gardant
leur coût accessible et leur rendre abordable l’univers de la haute joaillerie.

 

23 rue de la Paix 75002 Paris    -    Tel:+33 (0)1 43 59 36 96    -    contact@susieotero.com 

Publié dans Susie Otero

Commenter cet article